• CC.

Chron.|Graf US : Lin Felton a.k.a Quik...

Dernière mise à jour : 15 oct.



Hier j ai traversé tout Paris de nuit pour me rendre à Vitry sur Seine…

Un ami m'a dit que si je voulais faire une itw de Quik avant qu’il ne reparte de Paris, qu'il fallait vite que je me décide. Depuis le temps que je lorgne sur l'opportunité. Une midnight hour interview avec l'un des rois du métro new-yorkais , on y réfléchi pas 2 fois, pourvu d'être à l'heure sans que le Chat du Cheshire ne vous matoise.... Je suis affamée. Va pour un snak au carrefour d'à côté, une espèce de bagel poulet hybride imbibé de sauce blanche, vite absorbé tel un bulldog anglais. Pas question d'arriver en retard, pas non plus question de mastiquer devant le style writer le plus insigne de sa génération. A la bourre et sans un rond, n'en déplaise à Terry McMillan, je me précipite vers l'immeuble, puis vers la cage d’escalier enjambant les marches deux par deux, histoire de faire coulisser vers mon gosier le pain en forme d'anneau encore coincé dans un autre anneau celui de mon œsophage. Quik m'attend déjà sur le palier, tenant dans la main deux sacs plastiques translucides avec des petites barquettes empilées les unes sur les autres. C'est la deuxièmement fois que je le rencontre. En prélude, c'était à l'un des ces vernissages à la Green Flowers Art Gallery. J'avais eu l'audace de l’importunité un chouïa, chouïa de trop qui m'avait valu l’œil de sa galeriste. L’histoire du graffiti débute avec lui, pas de quoi paniquer. Premier échange, poignée de main ferme et chaude pour moi, moite et glacée pour lui, suivi d'un : Bonsoir, ça va bien ? Oui merci. Je suis Lin Felton. Moi Céline, enchantée. On entre dans le salon, j’essaie de respirer calmement, mais rien n'y fait, je sens mon cœur battre contre mes tempes que s'en est ahurissant. C'est dans des moments semblables à celui-là, que je suis capable de faire à-peu-près tout et n'importe quoi, comme par exemple mal insérer la prise jack de mon micro dans l' Entrée audio de ma camera. Çà m'est encore récemment arrivé au concert de Masta Ace. Bref, une sale histoire de micro et de mains moites, puis à l'arrivée des images sans le son ! La péripétie n'en finit pas de me hanter et de fatalement se répéter. Micro & technique, ma bête à trois cornes.. Il dispose toutes ses petites barquettes une à une sur la table et me demande poliment si je souhaite avaler quelque chose. Comment dire, c'est que voyez-vous j'ai déjà dîné-englouti, pas plus tard qu'il y a 10 minutes. Aie, je ne veux surtout pas qu'il pense que je fais des manières. Ça y est, j'ai installé ma camera, le micro, sans jeux de mots, est bien enfoncé là où il faut. Aussitôt, Quik commence à dîner-picorer ces chinoiseries, pendant que je m'attrape les lunettes et une feuille A4 avec 100 questions écrites en pattes de mouches, que je ne lui poserais jamais ! Je ne suis pas journaliste. Va savoir pourquoi je le claironne à qui veut bien l’entendre ! Aussi, me retrouver assise sur cette chaise et prendre la pause hardie d'une Claire Chazal ….


Mon pied gauche fourmille, mais je persiste à garder les jambe croisées. les petites piqûres m'aident à sentir la vie, à optimiser ma concentration. Tout ça pour dire que Quik c'est un sacré morceau de vie d'homme.

Le HUIS CLOS ce soir, c'est lui et moi

De lui ce dégage une indescriptible aura . Elle n'est pas diffuse et vaporeuse, pas franchement védique non plus , mais elle se répand et enveloppe chaudement comme les premières notes de Blue Train de Coltrane. Tel un savant professeur, Monsieur Quik laisse glisser ses lunettes sur l’arrête de son nez et lève un sourcil l'un après l'autre avec un sourire en coin bien espiègle. L'air de rien, entre deux crevettes et nems, serait-il en train de m’étudier ? Distance, méfiance ou curiosité ? C'est qui celle-là qui se pointe à 10 pm pour une ITW. Qu'est-ce qu'elle me veut ? Elle va encore me poser des questions à la con, du genre : « tu as peint ton premier métro à quel âge ?». Si elle est pas trop con, elle sait à quel âge je l'ai peint mon putain de premier métro, c'est écrit dans tous les bouquins. Elle va pas non plus me demander d’où je viens ? Bon, après tout elle a traversé tout Paris pour se perdre en banlieue, puis elle a pas l'air bien méchante, quoi que si elle est bête ça revient au même...

Restez connectés

Yesterday I went through Paris at night to go to Vitry sur Seine ... A friend told me, if you want to do Quik's interview before he leaves Paris, You'd better make up your mind quickly . Since the time I've been eyeing for the opportunity... A midnight hour interview with one of the kings of the New york subway, don't have to think twice, provided to be on time without the Cheshire cat kidding on your shoulder..... I'm starving. Let's go for a snak at Carrefour market corner, a kind of hybrid chicken bagel soaked in white sauce, quickly absorbed like an English bulldog. There is no question of arriving late, nor of chewing in front of the most insignia style writer of his generation. A Day Late and a Dollar Short , with all due respect to Terry McMillan, I rushed to the building, then to the stairwell spanning the steps two by two, just to slide the ring-shaped bread still stuck in another ring, that of my oesophagus, towards my throat.

Quik is already waiting for me on the entry, holding in his hand two translucent plastic bags with small trays stacked one on top of the other. This is the second time I've met him. As a prelude, it was at one of these openings at the Green Flowers Art Gallery. I had had the audacity of importunity one chouïa, one chouïa too much which had earned me the bad eye of his gallery owner.

The history of graffiti begins with him, nothing to panic about. First exchange, firm and warm handshake for me, sweaty and icy for him, followed by a: Good evening, are you all right? Yes, thank you. I'm Lin Felton. Celine, nice to meet you.

We enter the living room, I try to breathe calmly, but nothing does, I feel my heart beating against my temples, it's staggering. It's in these moments that I am able to do just about anything and everything, such as incorrectly inserting the jack jack of my microphone into the audio input of my camera. It happened to me again recently at Masta Ace's concert. A fucking story of microphones and sweaty hands, and as a conclusion images without sound! This tragedy never stops haunting me, worse, it repeats itself again and again. The mic my three-horned beast...

He puts all his little trays one by one on the table and politely asks me if I want to swallow something. How can I put this? I've already had dinner and eaten it up, 10 minutes ago. Ouch, I don't want him to think I'm making manners. That's it, I installed my camera, the micro, no pun intended, is well inserted where it should be. Immediately, Quik starts to dine and pick, while I grab my glasses and an A4 sheet of paper with one hundred of questions written in fly legs that I would never ask him!

I'm not a journalist. Who knows why I'm blowing the whistle on, to anyone who listens! Also, finding myself sitting in this chair and taking the bold break of a Claire Chazal.....

My left foot is tingling, but I keep my legs crossed. The small bites help me to feel life, optimize my concentration. All that to tell you that Quik is a hell of a piece of man's life. But tonight, he and I are both playing a closed eight.

From him emanated an overwhelming aura of. It is not diffuse and vaporous, not frankly Vedic either, but it spreads and envelops warmly like the first notes of Coltrane's “Blue Train” song. Like a learned teacher, Mr. Quik lets his glasses slide on the edge of his nose and raises an eyebrow one after the other with a mischievous wry smile . Got it from nothing, between two shrimp and some nems, he's studying at me! Distance, mistrust or curiosity? Who's that one who shows up at 10:00 pm for an ITW. what does she want from me? She's gonna ask me some more stupid questions like, "How old were you when you painted your first subway?" If she's not too dumb, she knows how old I was when I painted my first fucking subway, it's written in every book. Won't she ask me where I come from either? Well, after all, she went all over Paris to get lost in the suburbs, and she doesn't seem mean , although if she's a dummy, it's the same...

To be continued

Instagram > QUIK



Copyright Alharache 2019


#QUIK #LINFELTON #Activism #Aerosolpaint #Culturejamming #Graffiti #Guerrillaart #Hiphopculture #SubwayArt #Yarnbombing #Activism #graffitilegend #Publicart #painting #vandal #vandalism #hiphop #hiphopculture #NY #Queens #henrichalfant #marthacooper #tracy168 #phase2 #mode2 #france #newyorkgraffiti #bronxgraffiti #fungallery #chain3 #guettobrothers #grandmasterflash #basquiat #koolherc

76 vues0 commentaire