• CC.

Chron.|Expo st.art : MISS.TIC

Dernière mise à jour : 15 oct.

Jusqu’au 7 juillet 2018 @ Galerie Brugier-Rigail Paris

Contribution qui ne pouvait pas mieux tomber de mon homonyme et également best partner in crime Celine Oyhénard Vde en mission très subtile pour alrh mag, à la rencontre de la brûlante pochoiriste MISS.TIC....



L’ambiance bobo cool, public 35-55 ans, quelques enfants jouent sur un tapis devant un tableau du chien de Miss Tic, les adultes amorcent des discussions en attendant la signature. Les néons éclairent les œuvres et le public. Beaucoup de rouge sur ses tableaux ce qui est nouveau. Ses femmes sont toujours sexy, semblent plus violentes, sûrement dû à ce rouge, couleur de la passion et de la violence.


Un tableau représente une tueuse, flingue à la main qui explose un cœur. Devant se tient Miss Tic. Assise sur sa chaise légèrement dans l’obscurité, son Chihuahua dans son bras droit le stylo dans la main gauche, elle s’applique comme une bonne élève, sérieuse, en personnalisant chaque livre d’une phrase de poésie, à laquelle elle ajoute un tampon et sa signature.


Miss Tic à l’apparence sage, elle répond poliment, elle écoute, discute, sourit, se prête aux photos, puis interrompt la séance pour sortir son chien. Miss Tic est petite et mince, des lunettes mangent son visage, mais ne vous y trompez pas sous cette fragilité apparente se cache Lysippe, reine des amazones, son énergie est libre, décidée, affirmée..

Son corps, qu’elle tient droit la trahit, c’est elle la tueuse sexy et libre, prête à dégainer son flingue.

Elle refuse toute photo d’elle prise sans sa permission, elle reprend fermement quiconque oserait lui tirer le portrait sans son accord, mais se plie de bonne grâce aux photos avec ses admirateurs. Un haussement de ton et on entend s’élever le son des tambours de guerre des amazones au loin, qu’on se le dise Miss Tic est une femme artiste et une guerrière.


Mon tour vient enfin. Nous parlons poésie et désir, Rimbaud, Verlaine et Lacan, ses yeux me toisent, m’interrogent, me cernent. Elle parle de désir et de destruction, je comprends mieux le rouge de ses tableaux. ..une peine de cœur peut-être dans ce désir de destruction ? Je n’ose poser la question de peur qu’elle dégaine son arc.. Elle me parle, elle déplore la poésie perdue sur les murs parisiens puis lance un « A bientôt », d’un œil perçant, scrutateur, un brin autoritaire, au loin les tambours résonnent, Miss Tic l’amazone t’appelle....


By Celine Oyhénard


MISS.TIC

MISS.TIC
Techniques mixtes ( pochoir à la bombe aérosol )









Warning! Copyright Celine Oyhénard Vde 18

#graffiti #vandal #POCHOIR #writers #writing #wholecar #frenchgraffiti #graffitilegend #flop #Voiesferrées #Wildstyle #bloc #Shalm #france #parisgraffiti #bboy #homeboy #flygirl #NEWYORK #spraycanart #Ménilmontant #Montmartre #Marais #Montorgueil #MISSTIC #ART #streetart #paris #NYC #artderue #france #legend