• CC.

Chron.|fest. hip hop : Scred Connexion

Dernière mise à jour : 15 oct.

Festival Scred Connexion "WALKING SCRED"
20 Décembre Paris 2019 / New Morning

Hier soir Festival Scred Connexion "WALKING SCRED" au New Morning, parole d'ancien, le rap français n'a pas perdu son magnétisme et sa vocation à rassembler celles et ceux qui dès le début on été pris aux tripes par cette énergie hétérodoxe au-dessus du lot.

Salle archi comble, billetterie plus asséchée que le désert des tartares. Pour ce dernier appel de la Scred Connexion, pas moins de 500 âmes marquées par le sceau HH for ever, c’étaient données rendez-vous dans la salle mythique ou Art Blakey à la batterie donna son 1er concert !

Un public aussi embrasé que les artistes eux-mêmes, se donnant le change dans la promiscuité fraternelle de la petite salle propice à la catharsis, respirant le même oxygène, celui de l’exaltation de retrouver les huiles à l'avant garde de la rime, parmi eux des précurseurs du Hip Hop, munis de flow jamais dépassés-repassés, intra-musculairement toujours aussi riche d'une conscience défiant le temps.

A commencer par Jymmy Jay, le producteur et DJ, l'homme de l'ombre de MC Solaar et toute la génération des Sléo, Sages poètes de la rue, Démocrates D... Ce soir bien dans l'axe de la lumière, distillant derrière les platines ses beat brut autour de son cercle rapproché, avec ULTRAP, AUSTIN, BROKE NIGGAZ CREW, qui tour à tour, se sont passés le mic et ont enchaîné les contres avec la vélocité et la fluidité de coureurs de fond.

Place au Boom-bap rap pur jus comme on aime, avec un retour en force de HIFI, figure emblématique de la scène hip hop française, placée sous le porte égide du 45 Scientific, le mythique label indépendant français. On ne plaisante plus, le niveau est élevé, segmenté par des rimes impérieuses et scandées en retour par le public d'une voix, comme un seul homme . « On est tous ensemble ». Message old school sans aucune ambivalence accompagné des poils qui s'hérissent le long des avants-bras. Moment suspendu.

Arrivée de TIEMOKO. Gros coup de cœur, « rap à l'ancienne », gestuelle hypnotique pour cet athlète hors nome. Au menu, canapés de poésie incisive posés sur texte scrupuleux.

FDY PHENOMEN, on l'attendait! Monde Nouveau et FLAMBOYANT, comme l'arbre mais aussi le titre de son dernier album. La voix gutturale et chaude, le style, ce putain de charisme et cette phraséologie rythmée dans le flow, racine carrée de ce qui se fait de mieux dans le hip hop depuis déjà un bon moment, rappellent d’où il vient, son bastion, les frères de quartiers, de paliers, les cages d'escaliers... Kenzi, Minister Amer et Joey Starr. Rimes impeccables-implacables-imparables « plus rien de vous... », le Phenomen au mic, phénoménal et puissant comme jamais!

« Tes yeux sont bleus, Ta peau est blanche, Tes lèvres sont rouges, Qu'est-ce que je vois au lointain ...» et ça continu, avec DADDY MORY, ex Raggasonic, lâchant d'entrée de jeu et on s'y attendait le gros classique, sans Big Red, mais aucune importance, l'amplitude est là. Mory, chauffe une salle déjà bien enflammée. Pionnier avec un grand P de la scène raggae à Paris. PULL ON.. PULL ON.. « Qui aime le Dance-Hall ?» . Généreux sur scène, grosse déclaration d'amour pour les femmes « Mama » (One In A Million), la très bonne ganja mais seulement la « Mory Kush » et son public. Memento sur le « hip hop family tree » en citant les origines jamaïcaine de Kool Herc. Quelle chance d’être en bas, collée à la scène et d'essuyer ses gouttes de sueurs ;-)

ROCCA. Au tour de l'ancien membre de La Cliqua, Bboy attitude, rap attitude représente Paris Bogota. On est comme des dingues, la soirée ne faiblit pas. « Le hip-hop mon royaume, mon home, sweet home pour lui j’ai combattu même avec des hématomes » . Toi-même tu connais tes classiques! Avec les 20 ans d’écart qui semble nous séparer, le mec et sa copine à côté de moi sont encore plus en transe..


Tout va bien dans notre Royaume.

On n'a pas eu le temps de tout voir mais un grand big up à FLYNT dont on connaît le flow corrosif et la subtile irrévérence verbale, à REKD, ROCE et à KACEM WAPALEK nouveau poète de la scène rap française, Lyon représente et qu'on à bien hâte de rencontrer!

Big up à tous les DJ +++ DJ SIMS, DJ MAY DI, ROGER JUDAH

Merci à toute l’équipe de la Scred, particulièrement à Mokless et mon poto Khalid !

Restez connectés les images arrivent !


FDY PHENOMEN



EXTRA VIDEO

FDY PHENOMEN


ROCCA




EXTRA VIDEO

ROCCA